Bien récompenser son chien, pourquoi? Comment?

Dans l’éducation canine, récompenser son chien est une pratique approuvée et conseillée par les spécialistes. En principe, les récompenses du chien doivent être systématiques au début, puis s’espacer. Il est très important d’adapter le type de récompense à son chien, par exemple : caresse, jouet, friandise, jeu. Si vous choisissez la récompense  de manière mesurée, elle doit avoir une valeur inhabituelle, exceptionnelle. Donnez une récompense à son chien quand il obéit à vos ordres. Récompensez aussi votre chien pour qu’il accomplit quelque chose dans la joie et la bonne humeur et afin qu’il reproduise une action désirée de la part du maître.

Les différents types de récompense.

Bien récompenser son chien, pourquoi? Comment?

Bien récompenser son chien, pourquoi? Comment?

Les friandises pour chiens sont un complément idéal à l’alimentation quotidienne de votre chien, ce sont également une des récompenses très utilisée par les éducateurs canines. D’ailleurs, vous pouvez récompenser votre chien, en prenant soin de ses dents, de ses articulations. De plus, les friandises fournissent un apport nutritionnel de manière ludique comme os à mâcher, soin des articulations, biscuits. Il y a également les caresses ; certains chiens sont particulièrement câlins et préfèrent une petite caresse à un bon biscuit. Vous pouvez également utiliser les jouets ; surtout pour les petits chiots, car ils ont besoin de jouets pour leur développement psychomoteur et pour faire leurs crocs autre part que sur vos meubles ou sur vos mains.

Punir ou récompenser son chien ?

Bien éduquer son chien pourrait paraître à première vue, une mission quasiment impossible. Pour réussir, il faut acquérir quelques bases tout en jouant de certaines astuces. La méthode dite positive qui est basée sur la récompense semble la mieux adaptée, car elle offre les meilleurs résultats. En ce qui concerne la punition, elle ne doit pas sévir à tout bout- de-champ, par facilité. Vous devez être certain que l’animal est fautif et non pas relié à tort à l’objet du scandale. Il n’a pas la notion du temps qui passe, malgré sa bonne mémoire. Elle doit donc immédiatement  appliquée car il pourrait ne pas faire le lien entre sa faute et l’acte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation