Author Archives: Adminn

Clôture pour chien électrique, quel est le principe?

Les chiens, de nature fugueuse, aiment bien s’aventurer et explorer leur territoire. Pour mieux sécuriser votre propriété et éviter la fugue de votre chien, l’installation d’une clôture électrique vous sera indispensable. Cet article vous permet d’avoir une conception sur le principe de clôture pour chien électrique.

La clôture électrique : une clôture anti-fugue

Les chiens ont tendance à s’égarer, à vagabonder voire à fuguer. Les propriétaires cherchent un moyen adéquat pour éviter cela comme l’installation d’une clôture électrique. En effet, elle permet de délimiter votre jardin pour que votre chien reste en sécurité.

C’est une clôture invisible reliée à un collier anti-fugue pour votre chien. Ceci étant, afin d’empêcher votre chien de dépasser le périmètre de clôture. Vous pouvez recourir à ce système dans le cas où votre chien a tendance à creuser sous le grillage, à escalader le grillage ou à sauter par-dessus.

Principe de fonctionnement de la clôture électrique

Le principe de la barrière pour chien est facile à comprendre. Il consiste à enterrer un fil d’antenne invisible permettant de délimiter la clôture et à équiper votre chien d’un collier anti-fugue. Le collier dispose de trois modes de sanctions, ainsi vous pouvez adapter la sanction selon la taille et la sensibilité de votre chien.

Ce collier émettra un bip chaque fois que les limites sont dépassées. Si votre chien dépasse la limite, au bout de 20secondes ce collier enverra un choc électrique pour que le chien revienne en arrière. D’ailleurs, vous pouvez choisir une clôture anti-fugue sans fil afin d’éviter d’enterrer le fil d’antenne. Avec la clôture anti-fugue, vous pouvez délimiter votre espace jusqu’à 10 000 m² de surface soit un déroulement de fil de 400 m.

Installation d’une clôture électrique

Pour ce qui concerne l’installation, elle est plutôt facile d’autant plus que le kit est remis avec une notice. Premièrement, vous devez connecter l’émetteur en le fixant à l’intérieur de votre maison et en le branchant sur une prise électrique. Deuxièmement, vous devez bien délimiter votre jardin.

Vous pouvez dérouler le fil de votre clôture autour de l’emplacement que vous souhaitez délimiter. N’oubliez pas de vérifier si cela fonctionne avec le collier de votre chien. Dernièrement, vous n’avez plus qu’à poser la clôture électrique en enterrant le fil sous terre.

Vous commencerez par creuser quelques centimètres de profondeur tout au long du périmètre choisi. Vous pouvez ensuite placer le fil, puis le rebouchez. Par ailleurs, vous pouvez placer des piquets de clôture électrique ou des fanions d’avertissement pour vous permettre de délimiter l’espace visuellement. Cela aidera votre chien également à identifier le territoire à parcourir. Bref, la clôture électrique vous aidera à éduquer votre chien afin qu’il ne s’enfuie.

Comment entretenir le panier pour chien

Pour maintenir le chien en bonne santé et garder la propreté de la maison, il est très important d’entretenir le panier pour chien. En effet, son mauvais entretien pourrait causer un risque de prolifération d’acariens, de puces, de tiques et de nombreux autres parasites qui peuvent être dangereux pour l’animal et pour l’homme. Read More

Dressage du chien, le collier de dressage fonctionne t-il?

Collier de dressage, tel est l’appellation le plus fréquente, mais il est également nommé collier d’entraînement ou de rappel, collier électrique ou collier d’éducation pour chien. Peu importe son nom, il est bien un outil efficace et pratique pour dresser et éduquer votre chien. Read More

Nos conseils pour l’achat d’une niche pour chien

Qu’il fasse froid ou qu’il fasse chaud, vous souhaitez que votre canidé puisse passer ses nuits à l’abri dans une niche faite sur mesure. Plusieurs critères sont à prendre en considération pour que votre meilleur ami puisse s’y sentir comme chez lui. Read More

Comment bien choisir une assurance animaux

Qu’est ce qu’une assurance animaux ?

Une assurance pour animaux ou mutuelle santé pour animaux se présente comme la mutuelle santé classique, seulement ici l’assuré est un animal domestique. Cette assurance agit en deux sens, elle prend en charge les frais médicaux de l’animal à domicile ou chez un vétérinaire, dans un autre sens elle préserve le propriétaire contre les éventuels dégâts que peut causer imprévisiblement son animal, dans ce cas l’assurance serait à titre de dommage- intérêt déboursé à la victime de l’incident. Il serait donc très bénéfique de se souscrire à une assurance pour animaux afin de se mettre en garde contre les mauvaises surprises et de réaliser des économies à long terme sur les frais de soins de nos très chers animaux de compagnie. Une assurance animale est accessible sur des sites spécialisés, mais il est souvent utile d’utiliser un comparateur. Read More

Santé, quelles différences entre le chien et le chat?

Les deux premiers mois

Le chat a une espérance de vie supérieure à celle du chien. Il n’est pas rare de rencontrer des chats âgés d’une vingtaine d’années. Le plus souvent leur espérance de vie est d’une quinzaine d’années.

Pour cela il faut bien sûr qu’il soit en parfaite santé…

différences-entre-le-chien-et-le-chat-300x200A la naissance, vérifiez que le petit chaton respire, puis se nourrit et enfin que sa morphologie est normale. Assurez-vous que sa mère ne le rejette pas. Si c’est le cas, il faudra le nourrir artificiellement ou le confier à « une chatte nourrisse » (il en existe, renseignez-vous auprès de votre vétérinaire).

Au bout de 10 jours, le chat ouvre les yeux. Ils sont bleus. Peu à peu, il commence à entendre et à voir. Il ne va pas tarder à tenter de ramper (vers deux semaines).

Au bout d’un mois, le chaton est beaucoup plus actif. Il part à la découverte. Il n’est ni trop craintif ni trop familier. Vous pouvez commencer doucement le sevrage avec une alimentation adaptée à son âge. La maman continue son éducation.

Au bout de six semaines, le chaton et turbulent, il termine sa période de sevrage. La couleur des yeux devient définitive.

Jusqu’à un an

De deux à trois mois, le chaton est normalement sevré. Il est aussi à peu près propre. Vous pouvez le faire vacciner, tatouer et entamer le premier traitement vermifuge. C’est vous qui prenez le relais de la chatte pour achever d’éduquer le chaton.

A quatre mois, les dents de lait sont peu à peu remplacées par les dents définitives. C’est aussi le moment pour les habituer à se promener en laisse et ne pas se laisser se laver les dents si vous avez opté pour un brossage « maison ».

De sept à huit mois, c’est le moment de faire stériliser votre animal si vous le souhaitez.

À un an, c’est encore un gamin ! Il peut faire encore pas mal de bêtises car il maîtrise encore mal son corps d’adulte et son équilibre.

Les cotisations sont raisonnables De 2 à 10 ans

De 2 à 7 ans, L’animal et au top de sa forme. Il doit subir un rappel de vaccins tous les ans et il lui faut faire détartrer ses dents par la même occasion. Une visite annuelle chez le vétérinaire et conseillée. Surveiller son poids est équilibrez son alimentation. Son avenir en dépend.

De 8 à 10 ans les premiers signes de vieillissement apparaissent. Ils sont légers et parfois inexistants ! C’est pourquoi on a énormément de mal à déterminer l’âge réel d’un chat. Sa fourrure devient moins drue, le regard se voile et il peut avoir quelques poils blancs sur le museau. Continuer à l’emmener deux fois par an au moins chez le vétérinaire pour un suivi sérieux.

Faut-il y souscrire une assurance pour Chat ?

De nombreux contrats d’assurance sont proposés pour couvrir les frais des animaux. Et les cotisations sont raisonnables, une couverture de ce type est presque systématiquement intéressante. Les soins, vaccins, tatouage et autres objets de consultations classiques sont très souvent pris en charge.

Par ailleurs, les animaux âgés sont peu ou mal couverts (sauf sur-prime). Il faut bien étudier les contrats car certains sont plus intéressants que d’autres. Il existe des sites Internet qui vous proposent de réaliser un comparatif gratuit d’assurance pour chat, alors n’hésitez pas !

Incontinence du chien, que faire?

incontinenceVotre chien a des fuites régulièrement alors que sa litière est à proximité et propre, il s’agit là du premier signe de son incontinence. Mais ce n’est pas toujours le cas, si votre chien souffre d’une inflammation de la vessie, qu’il subit un stress ou une émotion il peut aussi uriner sans pouvoir se retenir. Il vaut mieux donc avoir le diagnostic de votre vétérinaire avant de dresser toute conclusion.
En effet, votre chien est dit « incontinent » lorsqu’il est incapable de contenir son urine et la perd sans s’en rendre compte. Il est donc inconscient d’avoir uriner. Il laisse des flaques d’urine à l’endroit où il était couché ou laisse tomber des goutes en marchant.
Tout d’abord, sachez que si votre chien est incontinent, ce n’est pas de sa faute! Mais ne vous inquiétez pas il existe des traitements.

Comment expliquer l’incontinence?

Plusieurs facteurs sont à l’origine de l’incontinence d’un chien. Le premier est neurologique, les nerfs qui coordonnent l’action d’uriner ne fonctionnent plus et donc l’urine s’accumule dans la vessie qui va cédée sous la pression.
Un autre facteur peut être une anomalie au niveau des organes internes concernés, à savoir les reins, la vessie, l’urètre, etc.
Souvent ce sont les chiennes qui sont le plus touchées par l’incontinence et cela en raison de leur opération de stérilisation.

En fonction du facteur concerné, le vétérinaire choisira la solution adaptée qui est soit un traitement médicamenteux, c’est majoritairement le cas, soit une intervention chirurgicale. Cependant, si vous n’aimez pas les médicaments pour x ou y raison, sachez qu’il existe également les traitements homéopathiques pour régler ce problème mais tous les chiens ne sont pas égaux face à l’homéopathie. Il se pourrait que le traitement homéopathique ne convienne pas à votre chien.

Enfin, sachez que l’incontinence est prise en charge par les assurances animales.
En attendant, le diagnostic et la solution adaptée de votre vétérinaire, vous pouvez mettre à votre chien des couches d’incontinence. Grâce à celle-ci, votre chien se sentira plus à l’aise et vous n’aurez plus à nettoyer les fuites systématiquement.

Bien choisir sa race de chien

Avoir un animal de compagnie et notamment un chien n’est pas à prendre à la légère. Il faut bien réfléchir aux conséquences que ce choix implique et bien choisir son chien en fonction de son mode de vie.

Adapter vos styles de vie

choisir sa race de chienLa première chose à prendre en compte est le futur lieu de vie de votre chien. Vous ne vous tournerez pas vers la même race de chien si vous habitez en appartement ou en maison. Si vous habitez en appartement tournez vous plutôt vers une race de chien de petite taille. Généralement plus calme il supportera mieux de vivre au sein d’un espace réduit. Attention cependant à certaines races de petits chien comme par exemple le jack russel qui bien que petit à besoin de beaucoup d’exercice.
En maison avec jardin vous pouvez vous tourner vers toutes les races de chiens. Maintenant c’est à vous de voir ce que vous pouvez offrir comme mode de vie à votre chien. Si vous êtes un grand sportif choisissez un chien actif comme le berger australien qui en plus d’être magnifique adorera faire du sport avec vous et s’éduquera très bien. Vous souhaitez un chien de famille plutôt calme et à l’écoute, le golden retriever est fait pour vous. Doux et calme avec les enfants il reste joueur tout au long de sa vie et s’entend bien avec ses congénères.

Mâle ou femelle?

Le choix du sexe s’avère très important surtout pour les chiens de grandes tailles. En effet les mâles de grandes ou très grandes taille (rottweiler, beauceron, patou…) sont très souvent bagarreur avec les autres mâles de grande taille. Prenez bien cela en compte car il peut s’avérer difficile de maîtriser un si grand chien surtout si vous êtes de petit gabarit. Le choix d’une femelle est le plus raisonnable pour un débutant, elle sera plus douce bien que quelque peu manipulatrice. Attention durant ses chaleurs à ce qu’elle ne se sauve pas, vous vous retrouveriez alors avec une portée de chiots bien difficile à placer.

Pour résumer le choix de votre chien se fait essentiellement selon trois critères :

  • votre habitation
  • votre mode de vie (famille ou sportif)
  • le sexe et la taille en fonction des critères précédents.